Aller au contenu
Accueil » Blog » Trouver son chemin en formation : le guidage technique

Trouver son chemin en formation : le guidage technique

  • par
labyrinthe végétal

« Quand on est perdu, il faut au moins pouvoir demander son chemin. »

J’ai énoncé cette phrase au détour d’une conversation avec une de mes partenaires. Nous échangions sur la possibilité pour les participant·e·s d’une formation distancielle d’interpeller les formateur·rice·s, de poser des questions.

Et puis cette phrase a fait son petit chemin dans mon cerveau. Elle cherchait sa place et l’a trouvée : elle fait partie de mes leitmotivs pour une formation réussie ! Y compris en e learning. Elle interroge le guidage technique en e learning.

Je développe des modules d’e learning pour mes clients. La plupart du temps, je prône l’idée que ces modules s’inscrivent dans une formation plus large, dont ils ne sont qu’une partie.

Pourquoi l’e learning doit s’inscrire dans une formation plus large ?

Parce que j’ai passé une année à travailler sur les MOOCs. J’en modérais treize. J’en ai réactualisé un. Surtout j’ai rédigé un mémoire sur l’engagement des apprenant·e·s dans ce format de formation. J’ai lu beaucoup de travaux de recherches sur la question. Et s’il fallait caricaturer, ce que j’en retire, c’est que les MOOCs sont décevants du point de vue de l’engagement parce qu’il leur manque un aspect collectif fort.

Pourtant ils et elles sont nombreux·ses, les apprenant·e·s qui démarrent un MOOC ! Mais les autres ? Nous ne les connaissons pas, ne les rencontrons pas. Qu’il est donc difficile d’interagir avec eux ou elles !

En cas de difficulté, sur les plateformes des MOOCs, il y a toujours un forum. Il y est possible de poser une question et souvent d’obtenir une réponse. Mais qu’il faut de courage pour oser cela lorsque l’on ne visualise pas du tout qui va nous répondre ! C’est un peu comme oser l’appel au service client d’un opérateur téléphonique…

C’est pourquoi je pense qu’un module d’e learning est d’autant plus efficace s’il prend sa place au cœur d’une formation hybride.

Au début : pour se préparer à rencontrer le collectif, sur le principe de la classe inversée. En cours de formation : pour s’octroyer du temps d’auto formation, nourri en amont et en aval par les interactions avec le groupe. Au terme : pour réaliser son bilan de toute la formation.

Être formateur·rice en formation hybride

Dans chacun de ces cas, le ou la format·eur·rice peut témoigner de sa « présence à distance ». Il ou elle donne rendez-vous aux apprenant·e·s pour des interactions vives. Ces interactions permettront de traiter toutes les questions. Le collectif est organisé, autour des différents temps et modalités de la formation. Il procure à chacun·e un sentiment d’appartenance, le partage d’un but d’apprentissage commun. Parfois c’est une véritable communauté de pratique qui émerge !

Et s’il y a un souci, un besoin de guidage supplémentaire, qu’il soit technique ou pédagogique, nous pouvons parier que l’apprenant·e osera poser sa question. Parce que la rencontre a déjà eu lieu, que la confiance a commencé à se construire. Parce que chacun·e se sent repéré·e et légitime pour questionner, douter, échouer et progresser.

Et si jamais, par erreur, les guidages pédagogiques et techniques d’un module d’e learning sont insuffisants et qu’un·e apprenant·e se sent perdu·e, il ou elle pourra demander plus facilement son chemin. Dire que le fonctionnement de l’outil numérique n’est pas clair, que le chemin à emprunter pour la prochaine étape n’est pas évident, etc. Et solliciter les indications qui permettront d’avancer et peut-être, pour la prochaine fois, de résoudre seul·e la difficulté.

Le guidage technique en e learning

La mise en place de consignes claires, de tutoriels et d’animations fait partie du guidage technique à mettre en place systématiquement. Ce sont autant de panneaux indicateurs sur le bord de la route. Mais si le guidage se révèle insuffisant, le recours à un forum, à une Foire aux Questions, à un échange direct avec les formateur·rice·s et/ou les pairs doit être possible, facilité et guidé lui aussi.

Tout ce qui est mis en place pour guider les apprenant·e·s ne doit pas nous dédouaner d’être présent·e·s, même à distance, pour répondre aux questions, rassurer et encourager. Formateur·rice·s, nous sommes facilitateur·rice·s des apprentissages et donc d’abord du déroulement de la formation. Nous avons à mettre en place des conditions optimales pour que l’apprentissage puisse avoir lieu. Et notre présence sur le bord de la route revient à nous placer comme guide du chemin à parcourir.

Étiquettes:

2 commentaires sur “Trouver son chemin en formation : le guidage technique”

  1. Retour de ping : Une histoire d’ingénierie pédagogique hybride – partie 3 ⋆ Pick & Learn

  2. Retour de ping : la conception de supports de formation et la démarche centrée UX

Les commentaires sont fermés.