Accueil » Blog » Qu’est-ce que l’analyse de pratiques professionnelles ?

Qu’est-ce que l’analyse de pratiques professionnelles ?

  • par
Trinity en plein combat dans le film Matrix ! Une parfaite métaphore pour décrire l'analyse des pratiques professionnelles.

L’analyse de pratiques professionnelles est une suspension du temps. Un arrêt sur image. Comme dans Matrix !

Matrix, l’image parfaite de l’analyse des pratiques.

Matrix, c’est un film culte.

Que vous l’aimiez ou pas, vous en avez sans doute au moins entendu parler parce que c’est LE film du bullet time.

Non ?

Mais si : le bullet time, c’est cet effet où les personnages semblent bouger au ralenti tandis que la caméra poursuit sa vitesse de déplacement normal. Dans Matrix, il y a des scènes mémorables où les combats sont presque figés et où la caméra en fait le tour par exemple.

Je n’en dirai pas plus : à vous de jouer si vous ne l’avez pas vu !

Quoi qu’il en soit, voici une image parfaite pour décrire ce qu’est une analyse de pratiques professionnelles.

Dans ce contexte-là aussi, il s’agit de suspendre le temps, de faire plus que cela : un arrêt sur image pour revenir sur une situation passée et la décortiquer complétement.

Comment se déroule une analyse de pratiques professionnelles ?

Un groupe de professionnel·le·s choisit une scène, une séquence issue de sa pratique. Cela peut être un moment problématique ou un moment de réussite.

Le temps se fige. Sans tenir compte de ce qui s’ensuit dans l’histoire, l’esprit aiguisé des professionnel·le·s va faire le tour de la situation, méthodiquement. Comme la caméra dans Matrix.

Il s’agit de se poser des questions sur ce s’est passé réellement, de tenir compte des ressentis mais aussi de traquer les éventuelles interprétations fallacieuses. De formuler des hypothèses sur les intentions masquées des participant·e·s, sur les raisons de leurs actes ou paroles.

Lorsque la caméra a terminé son tour à 360°, que la situation est perçue dans toute sa complexité, avec toutes les hypothèses qu’il est impossible de confirmer ou infirmer, il est possible d’envisager une remédiation.

La remédiation, c’est l’idée de balayer tout ce qui pourrait être tenté différemment dans une situation similaire. Parce que chaque situation professionnelle comporte en elle des caractéristiques qui la rendent typique. Cette typicité nous invite à concevoir que la situation, ou au moins certains de ses éléments, pourrait se reproduire.

Autant s’y préparer, se projeter sur d’autres manières de faire, de dire. Les imaginer durant l’analyse de pratique, c’est favoriser leur expression dans le réel, plus tard.

Le collectif au service de l’analyse

L’analyse de pratiques professionnelles poursuit ainsi une visée de compréhension de la situation passée et une visée d’amélioration des pratiques futures.

Impossible de réaliser cela seul·e !

[attention : mini spoiler] De la même manière que Neo ne serait pas devenu l’élu s’il n’avait pas été fort bien entouré, entraîné, encouragé…

Aucun·e professionnel·le, quel que soit son champ de pratique, ne peut réaliser d’analyse de pratique exhaustive, performante. C’est la multiplicité des points de vue déployés au sein du groupe qui permet de formuler des hypothèses de compréhension variées, nuancées.

C’est aussi la multiplicité des points de vue et des identités professionnelles du groupe qui permet d’imaginer d’autres manières de pratiquer. Chacun·e peut se les approprier facilement parce qu’elles ressemblent à son style professionnel. Ou bien son style est différent, mais entendre ces propositions du groupe, les considérer apporte à la fois une meilleure compréhension des styles de ses collègues et des perspectives d’enrichissement du sien.

L’analyse de pratiques professionnelles, c’est pour qui ?

J’aurais bien envie d’écrire que l’analyse de pratiques professionnelles est adaptée à tous les champs professionnels. Mais je vais plutôt parler de ce que je maîtrise !

Elle est essentielle dans tous les métiers de la relation humaine. Ceux où les causes ne produisent pas toujours les mêmes effets. Ceux où les causes sont toujours plurielles d’ailleurs, situées dans des contextes particuliers. En travail social, en animation socioculturelle, en formation, elle m’apparaît centrale pour questionner ses pratiques, les améliorer, construire des équipes de confiance, apprendre continuellement. J’oublie sûrement plusieurs champs professionnels…

Et vous dans quel secteur réalisez-vous des analyses de pratiques professionnelles ?