Aller au contenu

Retour sur un accompagnement au design thinking

  • par
Une équipe à une table de travail, tournée vers des post it affichés.

Réaliser un accompagnement au design thinking, ça n’est pas la même chose que former à cette démarche !

Sur les trois dernières années, j’ai plusieurs fois animé des modules de formation qui portaient sur le design thinking et sur le management de l’innovation.

Il était temps que j’accompagne pour de bon une équipe à une démarche de design thinking !

Ce n’est pas tout à fait la même chose de former et d’accompagner. Dans cet article, je reviens sur cette expérience pour mettre en évidence les différences entre les deux postures.

Former au design thinking

Lorsque je forme au design thinking, mon intention est que les apprenant.e.s soient en capacité de reformuler les notions découvertes. Le but est qu’ils.elles soient capables d’adopter la posture de facilitateur.rice pour ensuite utiliser cette démarche auprès de leurs équipes.

Plus que de découvrir des notions, il s’agit donc de les expérimenter, de tester, se tromper, recommencer, analyser. L’enjeu est de percevoir la richesse de la démarche, de se projeter dans des cas d’usage correspondant aux réalités professionnelles de chacun.e.

Mais cela reste théorique. Les exemples travaillés sont fictifs. Cela n’implique aucune réalisation concrète même si on peut les imaginer. Potentiellement cela génère donc de la frustration : travailler sur de la fiction, sans jamais pouvoir réaliser quoi que ce soit dans le réel, cela peut agacer !

Accompagner au design thinking

A l’inverse lorsque j’ai réalisé l’accompagnement d’une équipe